Culture jordanienne

©akturer

Histoire, coutumes et traditions


Aux confins du Levant, la Jordanie est épargnée par les tumultes que connaît la région. Havre de paix, elle accueille chaque année les voyageurs dans une atmosphère envoûtante et chaleureuse. Des dunes de sables aux forêts de pins, des épaves de la mer Rouge aux vestiges nabatéens, le pays foisonne de merveilles à découvrir. Aux quatre coins du pays, ce sont des trésors naturels et culturels qui invitent le voyageur à la contemplation et à l’émerveillement. Que vous soyez passionné, d’histoire, d’archéologie, d’histoire de l’art ou désireux de vous immerger dans une culture riche, vous trouverez en Jordanie mille et un petits coins de paradis. Pour profiter pleinement de votre séjour au Levant, découvrez notre guide complet sur la culture de Jordanie.

 

Histoire

Située dans le croissant fertile, la Jordanie dispose d’une situation géographique exceptionnelle. Selon les experts, les premiers agriculteurs se seraient installés dans l’actuel royaume hachémite 10 000 ans av. J.-C. Soumise aux influences de l’Égypte et de la Mésopotamie, la région est ensuite tour à tour dominée par les Assyriens, les Babyloniens, les Perses puis les Macédoniens. Les Nabatéens y fondent leur royaume avant de le laisser aux mains des Romains. Plus tard, l’Empire byzantin prend fin avec l’arrivée des Arabes et la création de l’Empire ottoman. De la fin de la Première Guerre mondiale jusqu’en 2003, le pays connaît de nombreux mouvements politiques. Depuis, le royaume a su maintenir une stabilité politique, indispensable pour rester en paix avec ses voisins.
Carrefour des civilisations, la Jordanie a longtemps vu passer sur ses terres des marchands d’Orient et d’Occident, des pèlerins venus d’Europe et des conquérants du monde entier. Aujourd’hui, les traces laissées par les nombreux peuples ayant vécu en terres jordaniennes sont présentes dans l’architecture, la culture et la gastronomie du pays.

Les traditions et la culture en Jordanie

Les Jordaniens ont la réputation d’être un peuple chaleureux et généreux. La politesse et l’accueil sont primordiales dans la culture de la Jordanie. Pour flatter vos hôtes et faciliter les échanges, il convient d’apprendre quelques mots d’arabes avant le départ. En règle générale, une invitation ne se refuse pas. Que ce soit pour déguster quelques mezze ou un thé à la menthe sucré, ne soyez pas surpris si des Jordaniens vous proposent de partager un moment avec eux. Si vous n’avez pas le temps de vous rendre chez quelqu’un, il convient de remercier et de décliner subtilement l’invitation. Accepter l’invitation vous permettra de plonger au cœur de la culture jordanienne. En entrant chez votre hôte, enlevez vos chaussures. Dans les familles les plus conservatrices, lorsqu’il y a des invités, les hommes et les femmes ne se mettent pas assis dans la même pièce. Cependant, une femme étrangère peut être exceptionnellement admise dans la partie masculine de la maison. Boire et manger avec appétit est très apprécié en Jordanie. Ne rendez donc jamais une tasse non vidée. Si vous n’avez pas de couverts, mangez avec la main droite.

Les religions

L’islam est la religion d’État en Jordanie. Si plus de 90 % de la population est musulmane, le pays compte tout de même environ 6 % de chrétiens pour la plupart grecs-orthodoxes. Grâce à l’article 14 de la Constitution de 1952 qui « protège la libre pratique des religions et des croyances conformément aux traditions du pays », on observe une certaine diversité parmi la population.

La gastronomie

Terre de passage, la Jordanie a su garder le meilleur de chaque culture qui l’a traversée. Dans sa gastronomie, on retrouve les influences du Liban, de la Turquie et de l’Égypte. Les épices, les légumes colorés et les incontournables herbes fraîches donnent des saveurs délicieuses aux mets. Lors de votre séjour dans le royaume, ne manquez pas les plus célèbres plats jordaniens :

  • Le mansaf. Plat national, il est élaboré avec du mouton cuit dans du lait fermenté. Il est servi avec du riz, des amandes et des pignons.
  • Le mezze. Il s’agit d’un assortiment d’entrées froides ou chaudes qui se dégustent avec du « khobz », le fameux pain arabe.
  • Le baba ghanoush. Caviar d’aubergines et de tahin (pâte de sésame).

L’artisanat

Aux quatre coins du pays ont été retrouvés des vestiges de mosaïque. Cet art séculaire serait né à Madaba. Aujourd’hui encore, c’est dans cette ville que l’on rencontre les plus grands artisans du royaume. Les Bédouins, peuple du désert, excellent dans la conception de « kilims », tapis tissés et réversibles. Les bijoux des femmes bédouines sont une merveille de la joaillerie orientale.

Nos programmes associés :


Un voyage sur-mesure en Jordanie ?
Faites nous part de vos envies